V A U D O U C E C H I L D

tumblr_inline_pcz6e3NXdU1soglnw_500-1

Samedi 30 juin, 2018 – 19h / 23h.

V A U D O U C E C H I L D de Sarah Cassenti / action d’ouverture de RELIEFS Cassenti, du 30 juin au 8 juillet • Le Générateur, Gentilly. Sur une invitation de Anne Dreyfus, directrice du Générateur.

Je représente. La trajectoire que j’entretiens avec mon enfance, de mon enfance à la femme sexuée que je suis devenue aujourd’hui, à la recherche en moi de mon regard lumineux sur la vie.
Ce Samedi 30 juin, je suis accompagnée de mon équipée biker, nous entrons dans l’espace du G., qui m’accueille pour les 9 prochains jours, je lance l’ouverture de mon événement nommé Reliefs Cassenti.
Entre 1 et 2 ans, j’ai grandi à Gentilly. Et, j’avais gardé cette photographie de moi, seule, sur la moto de mon père, les yeux clairs.

 

5 scènes en simultanées remontent le temps.

“ Reliefs Cassenti, 2018 : VaudouceChild, motos-corps-vrombissements. Pousser l’expérience physique du corps, suspension, adrénaline qui permet les soulèvements perso de mon corps sur la moto. Mon corps ajoute la moto à lui-même, je l’élargis, je repousse les limites psychiques de mon contour, mon corps est puissant et doux à la fois, le cambouis se transfère de la moto à mon corps. Les motos sont à l’arrêt mais moi je suis en mouvement avec la puissance/jouissance surprenante que mon corps vehicule. ” extrait de mon corps / mes prothèses

  1. mise en place des moto
  2. j’ouvre tes contours avec mon souffle, je dessine le contour du corps de Maya en soufflant autour
  3. adossée au siège de la moto, je me dessine une ligne le long, à l’intérieur des bras avec la lame d’un couteau séparée du manche, je prélève du rouge sur la mine de mon crayon à lèvre avec sa pointe, je dessine avec
  4. nos corps-moto accompagnés par des intervenants choisis
VaudouceChild de Sarah Cassenti, par Maya Arbel et Albert et les 7 Bikers de la horde juive parisienne et leur monture Harleyprésence de Aulne Cassenti, Garance Colin, Olivier Chebab, Céline Paul.
Photographes Bernard BousquetLea DasenkaLe Générateur, 2018
IMG_6860
19h35 : arrivée de Albert et de son équipée
Capture d_écran 2018-07-02 à 21.42.26Capture d_écran 2018-07-02 à 21.41.27Capture d_écran 2018-07-02 à 21.41.12tumblr_pbycqn3roM1skikjmo1_1280IMG_6886IMG_6901
Je mets en place les Harley
IMG_6956IMG_6953
Olivier Chebab, lecture et les bottes de l’ogre, avec Garance Colin et Aulne Cassenti
IMG_6891
Préparations avec Maya Arbel
43951864_10216715073776798_3790767727774269440_oIMG_7025
Vaudouce ChildIMG_7017IMG_7022IMG_7032IMG_7035IMG_7037IMG_7044
j’ouvre les contours en soufflant autour de toi.
mon souffle ouvre tes contours.IMG_7057IMG_7052IMG_7060IMG_7054IMG_7067
IMG_7123IMG_7129
IMG_7104IMG_7110IMG_7134
DSC00224DSC00226
IMG_7114IMG_7119IMG_7126IMG_7121IMG_7127
IMG_7097IMG_7098IMG_7100IMG_7091
IMG_7092IMG_7093IMG_7095IMG_7148IMG_7142IMG_7146
IMG_7194
IMG_7183IMG_7175IMG_7176IMG_7138IMG_7186IMG_7187IMG_7132IMG_7173
IMG_7086
IMG_7163IMG_7164IMG_7170
IMG_7169IMG_7208IMG_7222IMG_7232IMG_7234IMG_7212

ou comment une action qui a commencé dès l’ouverture des portes et se terminera à la fermeture, une action qui va être de l’énergie que je fais circuler, de la joie qui en émane. les personnes présentes font chacune partie du déroulement de la scène, j’ai l’air de ne rien faire en déplaçant tout ce que je souhaite voir se mettre en mouvement autour de moi, j’attends les motards, je les installe, les positionnent dans le lieu, je fais la régie pour Olivier C., j’indique à Céline de se placer là avec les cailloux et de les distribuer aux enfants, les enfants tournent et chacun des visiteurs se met à participer, à en être, à vivre l’action à laquelle il prend part naturellement, joyeusement. et puis s’ouvre ma scène avec Maya, à qui j’explique la scène avec quelques mots, elle arrive tout juste de Tel Aviv et qui se lance et laisse venir ses propres gestes, j’appelle Céline ou Céline vient d’elle même me soulever en riant, ensuite Olivier qui à peur pour moi et qui me regarde touché, le Biker va aider Maya je lui ai expliqué aussi, pas de retour, tout vers l’avant ! ensuite les enfants derrière l’un des motard qui démarre, le tour dans l’espace de Reliefs par Aulne, moi et le motard, Maya ensuite, Garance, Virgilia dont c’était le rêve et qui quitte le navire du Générateur ce soir-là, elle fera ensuite le tour de la ville, sans casque. tout ça avec les moteurs chauds des bécanes en acier et le cœur qui vrombit. et puis le départ, les motards qui nous quittent, en prenant, chevronnés, la rue pour remonter à Paris, en sens inverse. sc

Vaudouce Child II (Espace Dennis Hopper) video backdrop / RELIEFS Cassenti

Images Giuseppe de Vecchi
Montage Olivier Chebab
© Sarah Cassenti, 2018