Précis

Je travaille • en particulier • sur l’inouï du corps de l’un.e, son intensité singulière, celle que je distingue chez certain.es – ce sont celles et ceux qui me touchent. • Elle, la surprise que crée l’intensité d’un corps, entoure et imprime le cœur de mes scènes vivantes. • Cela s’enroule et de déroule. • Ça passe par le corps mais pas seulement, c’est aussi l’interne de la personne, ce qui revêtit le corps, ce qui passe par dessus son corps, son axe personnel, ses choix et son être au monde, je peux en parler et le faire monter.